The hidden world/Le monde caché

FRANÇAIS PLUS BAS 🙂

Ok, I’m not going to lie, I had high, like really high expectations for this movie! If you’re like me, you’ve grown up with the franchise. Since 2010, we’ve had movies, short films and even a series! And to conclude it all, an awesome and brand new movie!

In « How to train your dragon: The hidden world », Hiccup fulfills his dream of creating a peaceful dragon utopia, Toothless’ discovery of an untamed, elusive mate draws the Night Fury away. When danger mounts at home and Hiccup’s reign as village chief is tested, both dragon and rider must make impossible decisions to save their kind. (IMDB)

First of all, let’s talk about the story! Wow! Just wow! After 9 years, Dreamworks still bring the magic to the screen! Like in the previous two movies, it only takes a couple of images to bring the adults in the room to being children again. Throughout the film, every scene brings us a little bit more inside the incredible world of Hiccup and Toothless. Either by making us laugh or by making us cry (Ladies and gents, I am telling you, bring the tissues!), we always want to know what happens next and, more importantly, we never want the movie to end.

Now, let’s talk about the characters. Here, I especially want to talk about Grimmel (Hiccup’s brand new enemy). Don’t get me wrong, I love the villains from the previous movies and the series, but I thought Grimmel was on a whole new level. The main reason for it is that he is basically a dark version of Hiccup. He is what would have happened, probably, if Hiccup had killed Toothless instead of befriending him. And that brings a pretty interesting dynamic on the screen. Whenever they are together, you can see how much they think like each other, how much one’s weakness is the other’s strength. Basically how the antagonist is the perfect mirror of the protagonist. This is something we rarely have seen in the movies in the past couple of years. And I think it was brilliant to end the last chapter of the trilogy with that kind of villain in order to complete Hiccup’s growth as a character.

Now, for the animation. Before watching the movie yesterday, I had read a few review’s titles saying it was the best animation in a long time. And they were right! If you’re a fan of the realism behind the video games’ cinematics trailer than you won’t be disappointed! « How to train your dragon » always had amazing animations with an incredible attention to details, but here? They took it on a superior level! I mean everything from the tiny-shiny scales on the light fury to the texture of the water and the sand feels so realistic and magical at the same time. I raise my hat to every artist who worked on the movie. Why? Simply because, this attention to details is what makes you forget you are watching a movie; it is what makes you forget that you are not flying with them (because even without a D-Box, some of the shots created the same effect); it is especially what makes you invested in the story and share the emotions with the characters.

I can hear your next question: how’s the 3d? Is it worth it? Yes! Even though it is not as agressive as it could be, you always feel like you are there. One of the shots that gave this incredible feeling was when the « camera » is moving through the grass and you can see each blade of grass popping out of the screen and slowly moving out of the way as it advances through it. It really adds to the magical aspect of the movie!

Now: do I recommend it? Yes! Go see it! And don’t be afraid to see it « because it is a movie for kids »! Me and my friend (respectively 21 and 20 years old) were among the youngest in the audience. That gives you an idea ;).

If you haven’t seen yet any movie of the franchise: go see them! And if you are not sure, here’s my previous review of it: http://aishacloutier.com/2014/06/23/dragon-2-how-to-train-your-dragon-2/

Here’s the trailer!

Ok, je ne vais pas mentir, j’avais des attentes très élevées pour ce film! Si vous êtes comme moi, vous avez grandi avec la franchise. Depuis 2010, nous avons eu des films, des courts-métrages et même une série! Et pour conclure, un film et tout simplement incroyable!

Dans « Dragons: Le monde caché », Harold est maintenant le chef de Berk au côté d’Astrid et Krokmou, en tant que dragon, est devenu le leader de son espèce. Ils réalisent enfin leurs rêves de vivre en paix entre vikings et dragons. Mais lorsque l’apparition soudaine d’une Furie Eclair coïncide avec la plus grande menace que le village n’ait jamais connue, Harold et Krokmou sont forcés de quitter leur village pour un voyage dans un monde caché dont ils n’auraient jamais soupçonnés l’existence. Alors que leurs véritables destins se révèlent, dragons et vikings vont se battre ensemble jusqu’au bout du monde pour protéger tout ce qu’ils chérissent. (Allo! Ciné)

Tout d’abord, parlons de l’histoire! Wow! Juste wow! Après 9 ans, Dreamworks apporte toujours autant de magie à l’écran! Comme dans les deux films précédents, il suffit de quelques images pour amener tous les adultes présent dans la salle à redevenir des enfants. Tout au long du film, chaque scène nous amène un peu plus dans le monde incroyable de Harold et Krokmou. Que ce soit en nous faisant rire ou en nous faisant pleurer (mesdames et messieurs, je vous le conseil, apportez des mouchoirs!), nous voulons toujours savoir ce qui se passera ensuite et, plus important encore, nous ne voulons jamais que le film se termine.

Parlons maintenant des personnages. Ici, je veux surtout parler de Grimmel (le nouvel ennemi d’Harold). Ne vous méprenez pas, j’ai adoré les vilains des films précédents ainsi que celui de la série, mais je pense que Grimmel est à un tout autre niveau. La raison principale est qu’il est une version plus sombre de Harold. Il est, en bref, ce qui se serait passé si Harold avait tué Krokmou au lieu de se lier d’amitié avec lui. Et cela apporte une dynamique assez intéressante à l’écran. Chaque fois qu’ils sont ensemble, vous pouvez voir à quel point ils sont semblable, à quel point la faiblesse de l’un est la force de l’autre. En d’autres mots, comment l’antagoniste est le miroir parfait du protagoniste. C’est quelque chose que nous avons rarement vu au cinéma ces dernières années. Et je pense que c’était une idée géniale de terminer le dernier chapitre de la trilogie avec ce genre de méchant afin de compléter l’arc de Harold en tant que personnage.

Maintenant, pour l’animation. Avant de regarder le film hier, j’avais lu le titre de quelques critiques disant que c’était la meilleure animation qu’ils avaient vu depuis longtemps. Et ils avaient raison! Si vous êtes fan du réalisme des bande-annonce cinématique des jeux vidéo, vous ne serez pas déçu! « Dragons » a toujours eu des animations étonnantes avec une attention incroyable aux détails, mais ici: ils l’ont pris à un niveau supérieur! Je parle de tout, des écailles minuscules et brillantes de la Furie Éclair à la texture de l’eau, en passant par le sable, qui amène une couche à la fois réaliste et magique au film. Je lève mon chapeau à tous les artistes qui ont travaillé sur le film. Pourquoi? Tout simplement parce que cette attention aux détails est ce qui vous fait oublier que vous regardez un film; c’est ce qui vous fait oublier que vous ne volez pas avec eux (car même sans D-Box, certains plans ont le même effet); c’est surtout ce qui vous fait investir dans l’histoire et partager les émotions avec les personnages.

J’entends déjà votre prochaine question: comment est le 3d? Est-ce que ça vaut le coup? Oui! Même si ce n’est pas aussi agressif que ce que ça pourrait être, vous avez toujours l’impression d’être avec eux. L’un des plans qui a procuré cette sensation incroyable est lorsque la « caméra » bouge dans l’herbe et que l’on peut voir chaque brin d’herbe sortir de l’écran et s’écarter lentement de son chemin au fur et à mesure de sa progression. Cela ajoute vraiment à l’aspect magique du film!

Maintenant: est-ce que je le recommande? Oui! Allez le voir! Et n’ayez pas peur d’aller le voir en tant qu’adulte « parce que c’est un film pour les enfants »! Mon amie et moi (respectivement âgés de 20 et 21 ans) étions parmi les plus jeunes membres du public. Cela vous donne une idée ;).

Si vous n’avez encore vu aucun film de la franchise: allez les voir! Et si vous n’êtes pas sûr, voici mon commentaire précédent: http://aishacloutier.com/2014/06/23/dragon-2-how-to-train-your-dragon-2/

Voici la bande-annonce:

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *