The Greatest Showman/Le Maître de la Scène

FRANÇAIS PLUS BAS 😀

Yesterday, I went to see the movie I was expecting the most this year and it was a magical experience. « The Greatest Showman » starring Hugh Jackman is an original musical, inspired by the imagination of P.T. Barnum, that celebrates the birth of show business and tells of a visionary who rose from nothing to create a spectacle that became a worldwide sensation. (IMDB)

From the first trailer to the first image of the movie, we are hooked by the story. Each dialogue, each action, each scene was thought in a way that we can recognize ourselves in at least one of the characters. This way, it is almost impossible to not be immersed in the movie, to not see the world through their eyes for the length of the movie, to not share their emotions and their thoughts about the situation they find themselves in. This connection between the story, the characters and the audience is unique and it makes the movie feel even more magical than it already was.

Now, let’s talk about the musical side of the movie. Wow! Just wow! First of all, the songs and the choreographies are perfect for the movie and so imaginative! The lyrics and the beat of the songs just make us want to sing and dance with them! But the most incredible part is definitely the choreographies. The timing and the complexity of each of them catch the eyes from the very moment they begin! It is almost impossible to not smile and share the joy and the passion of the characters and the actors during those moments, especially when you see the small sparks that illuminate the cast’s eyes during the whole movie.

Talking about the cast, they were incredible. There wasn’t a scene that felt unreal, that felt fake. Each and every single moment felt real in such a way that, yes, you will probably find yourself with teary eyes at some point or with a big smile on your face at others. One of the reasons for this is mainly because of the chemistry between the characters. The relationship between P.T. Barnum (Hugh Jackman) and the other characters differ from one to another. You can clearly see how close he feels to certain characters and the arc that takes their relationships throughout the movie. It is basically possible to see the small changes that appear inside Barnum’s personality, because of the influence of the people he thought were less close to him than he thought, which, like mentioned, adds to the realism of the character and his story.

I need to tell you about the awesome shots in the movie. The first one that immediately comes to my mind is the opening scene. It opens with the song « The Greatest Show ». What I love the most about it is the fact that we see Hugh Jackman, as P. T. Barnum, behind the crowd. He is halfway in the dark. Only part of him is visible as he dances and sings on the music. Behind him, the crowd hit with their feet the ground, creating the beat of the song.  The simplicity of the shot gives us the chance to immediately catch the magic behind the artistic signature of the movie.

The other one is later in the movie. Mostly everyone that participates in the show is singing and dancing in the ring.  At one point, everyone, except Lettie Lutz (Keala Settle) jumps in the air, doing a flip. Their movement rapidly goes to extreme slow motion as the camera travel towards Lettie. She starts singing again and in one movement, everybody drops to the ground to continue the song. This moment is just amazing.

Now, we cannot talk about this movie without talking about the message behind it as well: everybody, no matter what they look like or where they come from, should be considered equals. The movie presents it in a different way. Let me explain: you see Barnum often talking about the artists in his show like they are just there to help him look great and make money. But, the movie shows his evolution towards that message.

So… do I recommend this movie? YES! YES! YES! YES! Go and see it! Seriously, if you love musicals and want be amazed by a movie, go and see it! It is worth every single dollar! I « may » (aka will) go see it again.

PS: I really like the « Thank you for coming to see the movie » video at the beginning.

BONUS: Facts about the film (source: IMDB/Film Credits)

    • Zendaya (Anne Wheeler) did all of her stunts.
    • The film created over 15,000 direct and indirect jobs during the production process.
    • Hugh Jackman read some three dozen books on P.T. Barnum to prepare for the role.
    • Many of the costumes used in the ensemble circus scenes at the beginning of the film were borrowed from Feld Entertainement, the current owners of Ringling Brothers and Barnum & Bailey Circus, and were used in productions of « The Greatest Show on Earth ».
    • It has been a dream project for Hugh Jackman since 2009.

And now another little bonus: some songs of the movie 🙂



Hier, je suis allée voir le film que j’attendais le plus cette année et c’était une expérience magique. « Le Maître de la Scène », mettant en vendette Hugh Jackman, est une comédie musicale originale, inspirée par l’imagination de P.T. Barnum, qui célèbre la naissance du show business et raconte l’histoire d’un visionnaire qui s’est levé de rien pour créer un spectacle devenu une sensation mondiale. (IMDB)

De la première bande-annonce à la première image du film, nous sommes accrochés par l’histoire. Chaque dialogue, chaque action, chaque scène a été pensée de telle sorte que nous pouvons nous reconnaître dans au moins un des personnages. De cette façon, il est presque impossible de ne pas être immergé dans le film, de ne pas voir le monde à travers leurs yeux, de ne pas partager leurs émotions et leurs pensées sur la situation dans laquelle ils se trouvent. Les liens qui unissent l’histoire, les personnages et le public sont uniques et rendent le film encore plus magique qu’il ne l’est déjà.

Parlons maintenant du côté musical du film. Wow! Juste wow! Tout d’abord, les chansons et les chorégraphies sont parfaites pour le film et si imaginatives! Les paroles et le rythme des chansons nous donnent envie de chanter et de danser avec eux! Mais la partie la plus incroyable est certainement les chorégraphies. Le timing et la complexité de chacune d’entre elles accrochent notre oeil dès le début! Il est presque impossible de ne pas sourire et de partager la joie et la passion des personnages et des acteurs pendant ces moments, surtout quand on voit les petites étincelles qui illuminent les yeux des acteurs pendant tout le film.

En parlant des acteurs, ils étaient incroyables. Il n’y avait pas une scène qui semblait irréelle, qui sonnait fausse. Chaque moment était réel de telle sorte que, oui, vous vous retrouverez probablement avec des larmes aux yeaux à certains moments ou avec un grand sourire sur votre visage à d’autres. Une des raisons pour cela est  la chimie entre les personnages. La relation que P.T. Barnum (Hugh Jackman) entretient avec chacun des personnages possède plusieurs nuances. Vous pouvez clairement voir à quel point il se sent proche de certains personnages et de l’arc que prend ses relations avec les autres tout au long du film. Il est fondamentalement possible de voir les petits changements qui apparaissent dans la personnalité de Barnum, à cause de l’influence des gens qui sont plus proches de lui qu’il ne le pensait, ce qui, comme mentionné, ajoute au réalisme du personnage et de son histoire.

Je dois vous parler des plans impressionnants du film. Le premier qui me vient immédiatement à l’esprit est la scène d’ouverture. Il s’ouvre avec la chanson « The Greatest Show ». Ce que j’aime le plus c’est le fait que nous voyons Hugh Jackman (P. T. Barnum) derrière la foule. Il est en partie dans l’obscurité. Seule une partie de lui est visible alors qu’il danse et chante sur la musique. Derrière lui, la foule frappe du pied sur les estrades, créant le rythme de la chanson. La simplicité du plan nous permet de saisir immédiatement la magie derrière la signature artistique du film.

Le second est plus tard dans le film. La plupart des personnes qui participent au spectacle chantent et dansent dans le ring. À un moment donné, tout le monde, sauf Lettie Lutz (Keala Settle) sautent dans les airs, faisant un saut arrière. Leur mouvement va rapidement au ralenti extrême alors que la caméra se déplace vers Lettie. Elle recommence à chanter et dans un mouvement, tout le monde tombe sur le sol pour continuer la chanson. Ce moment est juste incroyable.

Maintenant, nous ne pouvons pas parler de ce film sans parler du message qui se cache derrière: tout le monde, peu importe à quoi il ressemble ou d’où il vient, est égal. Le film le présente d’une manière différente cependant. Laissez-moi vous expliquer: vous voyez Barnum souvent parler des artistes dans son spectacle comme s’ils n’étaient juste là que pour l’aider à gagner de l’argent. Le film nous montre d’ailleurs son évolution vers ce message.

Alors… est-ce que je recommande ce film? OUI! OUI! OUI! OUI! Allez le voir! Sérieusement, si vous aimez les comédies musicales et que vous aimez être émerveillés par un film, allez le voir! Il en vaut vraiment la peine! Je vais « peut-être » retourner le voir une deuxième fois (a.k.a Je vais le revoir en salle la semaine prochaine 😉 )

PS: J’ai beaucoup aimé  la vidéo qui nous disait « Merci de venir voir le film » au début.

BONUS: Faits sur le film (source: IMDB / Crédits du film)

  • Zendaya (Anne Wheeler) a fait toutes ses cascades.
  • Le film a créé plus de 15 000 emplois directs et indirects au cours du processus de production.
  • Hugh Jackman a lu quelques trois douzaines de livres sur P.T. Barnum pour se préparer au rôle.
  • Beaucoup de costumes utilisés dans les scènes de cirque  au début du film ont été empruntés à Feld Entertainement, les propriétaires actuels de Ringling Brothers et Barnum & Bailey Circus, et ont été utilisés dans des productions de « The Greatest Show on Earth ».
  • Cela a été un projet de rêve pour Hugh Jackman depuis 2009.

Et voici un petit supplément: quelques chansons du film 🙂



Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *