An incredible sequel/Une suite incroyable

FRANÇAIS PLUS BAS 😀

After getting an earlier release and a surprising first teaser that lasted only 16 seconds (and let everyone puzzled with a lots of questions), Kingsman: The Golden Circle is finally hitting the big screen.

A year after the last events with Valentine, when the Kingsman headquarters are destroyed and the world is held hostage, their journey leads the Kingsman’s agent to the discovery of an allied spy organization in the US called Statesman, dating back to the day they were both founded. In a new adventure that tests their agents’ strength and wits to the limit, these two elite secret organizations band together to defeat a ruthless common enemy, in order to save the world, something that’s becoming a bit of a habit for Eggsy… (IMDB)

Being one of the most expected movies of the year, the fans, myself included, had high expectations for this sequel, especially after seeing all the amazing trailers and teasers throughout the year. Kingsman: The Secret Service (2014) came out of nowhere and totally blew us away with its originality and its action-filled scenes. But, if the first movie was amazing, this sequel is BRILLIANT!

First of all, let’s talk about the story. From the opening scene to the end, you are at the edge of your seat, wondering what will happen next. The script was written in a way that the audience is hooked from the first image and is always surprised by what is happening next. Every dialogue is thought to make the audience react on the spot. It is the first time that I saw a movie where everybody didn’t mind that the people surrounding them were reacting to the movie louder than they usually would in a theater, because every single person in the audience was doing the same thing! This is mainly due to the fact that the story makes us completely forget about what is happening around us and keeps us in the action every second of the film.

Talking about the action: WOW! Just wow! In the first movie, as some of you may recall, there were some incredible fight scenes like the « Church scene », but the second chapter tops it and even elevates the level! Mixing fast action scenes with slow-motion effects was a great idea. It gives the possibility to the viewer to see some funnier and incredible parts of the fight sequence that could have been lost in it otherwise. One of my favorite fights was definitely towards the end whith the shot extremely well-done: Eggsy is jumping through a lasso (or skipping rope as he calls it) and you see the action getting slower, adding instantly this power to the stunt and creating this « Oh my god! Will he make it? » (You’ll see why this thought pops up 😉 sorry no spoilers) sensation in the audience, this suspense during which everybody is on the edge of their seats.

Now let’s talk about the humoristic side of the movie. Many scenes throughout the movie will make you laugh, that’s for sure. One of the factors is the way some scenes are filmed. Many times during the movie, there are fights scenes happening, but the funniest thing is when they are intercut with a somewhat casual conversation between other characters, but they still continue in the background. Another thing that will surely makes you laugh is the presence of Elton John. Let me explain: Elton John plays himself in the movie. Every scene he appears in has on point replicas to every situation he finds himself into. This, added to the originality of his costumes, will make you burst out laughing.

Another thing that is amazing and adds to the funny side of the movie is the relationship between the Statesman and the Kingsman. Even though they are technically brother organizations, they are at the total opposites. The funniest part about this is when you have either agent Whiskey (Pedro Pascal) or agent Tequila (Channing Tatum) passing a comment about the way the Kingsmen handle things and, of course, when Eggsy (Taron Egerton) returns back the favor.

Talking about relationships, this movie is all about it. The relationship between Eggsy and Harry can be seen as one of the main components of the movie. In the first one they were, of course, close, but we see here the real impact Harry had on Eggsy’s life: how he saw him as a friend, but also as a father figure in some way too. In the first part of the movie, in some scenes, it is strongly present how much Eggsy misses his mentor. We often say in acting that less is more and it is definitely the case here; Taron Egerton performed it beautifully. In one scene where Eggsy is talking with his girlfriend, you hear his voice almost cracking when he starts talking about Harry, but what does bring tears up is the little light inside of his eyes that he is trying to hide and the fact that he makes a move to go, but stops himself from leaving the room and finishes by just saying « I’m fine » in such a way that says totally the opposite. Later on, though, you get to see how much Harry (Colin Firth) is there for him, how much he cares about this boy that he brought to the Kingsman months ago and definitely how much he is proud of him. I think they showed this link between them in such a beautiful way and the fact that you can clearly see it every time they are together in the frame is simply amazing.

Finally, I just have a question: when does it come out on DVD? More seriously, the movie is brilliant and deserves a sequel. Bring your friends and family (Just remember it is rated R in many places and 13+ in Quebec 😉 ) and don’t forget to let me know what are your thoughts on this second chapter of Kingsman!

Here’s the trailer!

Après avoir devancé la date de sortie et un premier teaser qui n’a duré que 16 secondes (et qui a laissé tout le monde avec beaucoup de questions), Kingsman: Le Cerle d’Or est enfin sur nos écrans.

Un an après les derniers événements avec Valentin, alors que le quartier général de Kingsman est détruit et que le monde est pris en otage, les agents de Kingsman seront amenés à la découverte d’une organisation d’espionnage alliée aux États-Unis appelée Statesman, datant du jour où Kingsman a été fondé. Dans une nouvelle aventure qui teste la force et l’esprit de leurs agents, ces deux organisations secrètes d’élites se regroupent pour vaincre un ennemi commun impitoyable, afin de sauver le monde, ce qui devient une habitude pour  Eggsy … (IMDB)

Étant l’un des films les plus attendus de l’année, les fans avaient des attentes élevées pour ce second chapitre, surtout après avoir vu les bandes-annonces et les teasers tout au long de l’année. Kingsman: Le Service Secret (2014) est sorti de nulle part et nous a totalement renversé avec son originalité et ses scènes remplies d’action. Mais, si le premier film était incroyable, cette suite est BRILLANTE!

Tout d’abord, parlons de l’histoire. De la scène d’ouverture à la fin, vous êtes au bord de votre siège, impatients de savoir ce qui se passera ensuite. Le script a été écrit de manière à ce que le public soit accroché à la première image et soit toujours surpris par ce qui se passe. Chaque dialogue ou action permet à l’auditoire de réagir de manière impulsive. C’est la première fois que je vois un film où toute la salle n’était pas énervée que les gens qui les entouraient réagissent au film plus fort que ce qu’ils feraient normalement! Ceci est principalement dû au fait que l’histoire nous fait complètement oublier ce qui se passe autour de nous et nous immerge dans l’action à chaque seconde du film.

Parlant de l’action: WOW! Juste wow! Dans le premier film, comme certains d’entre vous s’en souviendront, il y avait des scènes de combat incroyables, comme la «scène de l’Église», mais le deuxième chapître l’emporte et élève même  la barre! Le mélange de scènes d’action rapides ajoutées aux effets de ralentissement était une excellente idée. Cela donne la possibilité au spectateur de voir certaines parties plus humoristiques et incroyables des séquences de combat qui aurait pu être manquées autrement. L’un de mes combats préférés était définitivement vers la fin. Un des plans de caméra est extrêmement bien fait; Eggsy saute à travers un lasso (ou une corde à danser, comme il 

l’appelle) et l’image et l’action ralentissent, ajoutant instantanément un certain pouvoir à la cascade et nous faisant nous demander « Oh mon dieu! Est-ce qu’il va s’en sortir? » (Vous verrez pourquoi cette pensée apparaît 😉 désolée, pas de spoilers), créant ce suspense au cours duquel tout le monde est sur le bord de leurs sièges.

Parlons maintenant du côté humoristique du film. De nombreuses scènes de ce dernier vous feront rire à coup sûr. L’un des facteurs est la façon dont certaines scènes sont filmées. Plusieurs fois pendant le film, il y a des scènes de combat qui sont intercoupées avec une conversation décontractée entre d’autres personnages, mais ils continuent encore de se battre en arrière-plan. Une autre chose qui vous fera rire est la présence d’Elton John. Laissez-moi vous expliquer: Elton John se personifie lui-même dans le film. Chaque scène dans laquelle il apparaît présente des répliques très serrées et parfaites pour chaque situation dans laquelle il se trouve. Ceci, ajouté à l’originalité de ses costumes, vous fera éclater de rire.

Une autre chose qui ajoute au côté drôle du film est la relation entre Statesman et Kingsman. Bien qu’ils soient techniquement des confrères, ils sont totalement à l’opposé. La partie la plus drôle à ce sujet est lorsque l’agent Whiskey (Pedro Pascal) ou l’agent Tequila (Channing Tatum) passent un commentaire sur la façon dont les Kingsmen gèrent certaines situations et, bien sûr, lorsque Eggsy (Taron Egerton) leur retourne la faveur.

Parlant de relations, il s’agit d’un des thèmes principaux. La relation entre Eggsy et Harry peut être considérée comme l’une des principales composantes du film. Dans le premier film, ils étaient bien sûr proches, mais nous voyons ici le véritable impact qu’Harry a sur la vie d’Eggsy: comment il le voit comme ami, mais aussi comme figure paternelle d’une certaine manière. Dans la première partie du film, lors de certaines scènes, il est très clair à quel point Eggsy s’ennuie son mentor. Nous disons souvent en acting que moins est plus et c’est certainement le cas ici; Taron Egerton l’a bien exécuté d’ailleurs. Dans une scène où Eggsy parle avec sa petite amie, il est possible d’entendre sa voix presque craquer lorsqu’il commence à parler d’Harry, mais ce qui nous met les larmes aux yeux est la petite lumière dans ses yeux qu’il essaie de cacher et le fait qu’il semble hésiter à sortir de la pièce avant de finir en disant « Je vais bien » d’une façon qui indique tout le contraire. Plus tard, vous comprenez combien Harry (Colin Firth) est là pour lui, combien il se soucie de ce garçon qu’il a apporté au Kingsman il y a plusieurs mois et définitivement combien il est fier de lui. Je pense qu’ils ont démontré ce lien entre eux de manière magnifique et le fait qu’il est possible de le voir clairement chaque fois qu’ils sont ensembles dans le cadre de la caméra est tout simplement incroyable.

Enfin, j’ai juste une question: quand est-ce que le film sort sur DVD? Plus sérieusement, le film est brillant et mérite une suite. Apportez vos amis et votre famille (Rappelez-vous qu’il est évalué M dans de nombreux endroits et 13+ au Québec 😉 ) et n’oubliez pas de me faire savoir ce que vous pensez sur ce deuxième chapitre de Kingsman!

Voici la bande-annonce!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *