Bon Cop Bad Cop 2

FRANÇAIS PLUS BAS 😀

Laughing while watching a great comedy on the big screen is always fun, but one of the best thing is definitely when you get to laugh as much in the sequel as you did with the first film. This is the case of « Bon Cop Bad Cop 2 ».

The movie, starring Patrick Huard (Starbuck, Guibord s’en va-t-en guerre) and Colm Feore (House of Cards, The Chronicles of Riddick), is presenting the story of our two favorite cops, David Bouchard (Patrick Huard) and Martin Ward (Colm Feore), who reunite on a mission to investigate a large car theft ring led by an Italian mobster.  (IMDB)

I really enjoyed it! I had high expectations for this sequel especially considering their trailers were really funny and full of humor. I was not disappointed. As you can imagine it after seeing the first movie, every line has its own punch or twist that immediately makes you laugh.  I really enjoyed the fact that the type of humor used is universal. Sometimes, you’ll have some sarcastic remarks, some imitations, inside jokes between the Canadians or two of the characters, etc. My favorite thing about this is that it joins everybody. I didn’t see somebody being like: « I hate their humor ». Everybody was just laughing.

The humor also comes from the misunderstanding between the Americans and the Canadians. Yes, you heard well, this time Ward and Bouchard are crossing the US borders and it creates one of the most incredible scene. As seen a little inside of the trailer, David is arrested (no spoilers don’t worry 😉 ) and the exchange between him and the US police officers is hilarious! This scene is mostly based on the ignorance of one while the other is mocking them and it works perfectly, especially when there is a shot on the cops who are watching the scene from the outside of the interrogation room and are arguing over which language David is speaking. I raise my hat to the actors in that scene and to the writer (Patrick Huard) as well. It was just hilarious and I couldn’t stop laughing.

One of the other aspects I appreciated was that the script and the tension inside of each scene, as we got closer to the end of the movie, was keeping us on the edge of our seat. Even though we were trying to analyze what would come after, something in the scene was always preventing us to do it. It could be something the character was repeating or his emotional state, but it was made perfectly in order to keep us intrigued and surprised by the events of the story.

In brief, you should go and see it. It is worth it and it is hilarious. Also, it is rare to see a sequel that is as good as the first one! Good job to the crew and cast! Here’s the trailer!

Rire tout en regardant une grande comédie sur le grand écran est toujours amusant, mais l’une des meilleures choses est certainement quand vous riez autant dans la suite que vous l’avez fait avec le premier film. C’est le cas de « Bon Cop Bad Cop 2 ».

Le film, avec Patrick Huard (Starbuck, Guibord s’en va-t-en guerre) et Colm Feore (house of cards, the chronicles of Riddick), présente l’histoire de nos deux policiers préférés, David Bouchard (Patrick Huard) et Martin Ward (Colm Feore), qui se réunissent lors d’une enquête sur une grande vague de vol de voiture dirigée par un mafieux italien. (IMDB)

J‘ai ADORÉ! J’avais de grandes attentes pour cette suite, surtout après avoir  vu les bande-annonces. Je n’ai pas été déçue. Comme vous pouvez l’imaginer après avoir vu le premier film, chaque ligne a son propre punch qui vous fait immédiatement rire. J’ai vraiment apprécié le fait que le type d’humour utilisé soit universel. Parfois, vous aurez des remarques sarcastiques, des imitations, des plaisanteries entre les Canadiens ou deux des personnages, etc. J’ai vraiment adoré le fait qu’il rejoint tout le monde. Je n’ai pas vu quelqu’un dire: « Je déteste leur humour » ou « Je ne vois pas ce qui est drôle ». Tout le monde riait.

L’humour vient aussi du malentendu entre les Américains et les Canadiens. Oui, vous avez bien compris, cette fois, Ward et Bouchard traversent les frontières des États-Unis et cela crée l’une des scènes les plus incroyables. Comme on l’a vu un peu à l’intérieur de la bande-annonce, Martin est arrêté (aucun spoilers ne vous inquiètez pas ;)) et l’échange entre lui et les policiers américains est hilarant! Cette scène est principalement basée sur l’ignorance de l’un par rapport aux techniques d’interrogatoires tandis que l’autre le moque et ça fonctionne parfaitement; surtout quand il y a un plan sur les policiers qui regardent la scène de l’extérieur de la salle d’interrogatoire et argumentent sur quelle langue David parle et son origine. Je lève mon chapeau aux acteurs de cette scène et à l’écrivain (Patrick Huard). J’étais simplement pliée et je ne pouvais pas m’arrêter de rire.

L’un des autres aspects que j’ai appréciés était que le script et la tension à l’intérieur de chaque scène, alors que nous nous rapprochions de la fin du film, nous tenaient au bord de notre siège. Même si nous essayions d’analyser ce qui viendrait après, quelque chose dans la scène nous empêchait toujours de le faire. Cela pouvait être quelque chose que le personnage répètait ou son état émotionnel, mais le scénario nous gardait intrigué et surpris par les événements de l’histoire.

En bref, vous devriez aller le voir. Cela en vaut la peine et c’est hilarant. En outre, il est rare de voir une suite aussi bonne que la première! Bon travail aux acteurs et à l’équipe! Voici la bande-annonce!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *