Going back to childhood / Retourner en enfance

FRANÇAIS PLUS BAS 🙂

Who wasn’t waiting impatiently to relive this classic from their childhood? Since the first trailer came out last year, everybody was talking about this live-action version of the animated movie « Beauty and the Beast ». Our expectations were high considering the impact and the magic behind the animated version.  I have to reassure you, they will be met.

First, let’s start with the graphics; they are beautiful! From the first image, we immediately know what to expect. Here, I am talking about as soon as the Disney logo appears. We all know what it looks like: Cinderella’s castle. This time, though, we have the beautiful transition from the logo to the beginning
of the movie with the use of the Beast’s castle instead of Cinderella’s. From that moment, you keep being amazed by the visual effects, especially inside of the Beast’s castle. Everything is made with details and appears realistic, even the personnel of the castle who was changed into furniture. In every single one of them you can see the texture of the material that they are made of, even the flames on Lumière act like real ones would.  As for the Beast himself, the details in the fur, the horns and the nails just brings us even more inside this fictional world and makes us forget about our real lives for the length of
the movie.

Now, let’s talk about the actors. I really liked the interpretation of Belle by Emma Watson. Even though it is a character that was once on the big screen, she made her own unique version of the character that was incredibly realistic and that immediately brought us in her world. I really appreciated the different subtleties behind each relationship she has with the characters. For example her interactions with Gaston are quite funny considering the different perception they have of  the situation. At the opposite, many scenes with the Beast are funny as well, but more because of their complicity and their intimacy.  Both were funny in their own way, but it is these subtleties in her acting that made the difference.

I have to say that one of my favorite character was LeFou. Josh Gad’s  (Book of Mormon, Frozen, The wedding ringer) version is perfect for the character. I really loved how he played him with so many different layers. Many times throughout the movie we were able to see him question himself about Gaston’s actions.  It could be as brief as a change in the eyes or a little gesture in
which you could see the doubt, but it was definitely those moment that made the character realistic. Many times, we even felt sorry for him because of the way Gaston was treating him. His interactions with Gaston were also quite funny. It is almost impossible to not laugh or have a smile on your face when he reacts to what Gaston has just said or to the subtext behind  the dialogues.

Before I give you the link to the trailer, we need to talk about the songs. They are the same, yes and no. As it was confirmed before, in the animated movie, some lyrics never made the final cut. They did though in this version. So, do not be surprised if, as you sing along with the characters, some lyrics appears in « Gaston » and « Beauty and the Beast », it is normal. By the way, I raise my hat to the actors/animators/score writer/musicians that did an awesome job with the songs and brought us back in our childhood with them and made us lip sync the lyrics most of the time.

Now, the real question: Do I recommend this movie? 100% YES!!!!!! GO SEE IT GUYS! IT IS TOTALLY WORTH IT!!!! 🙂

Now here’s the trailer!!!

Synopsis (IMDB): Disney’s animated classic takes on a new form, with a widened mythology and an all-star cast. A young prince, imprisoned in the form of a beast, can be freed only by true love. What may be his only opportunity arrives when he meets Belle, the only human girl to ever visit the castle since it was enchanted.

Qui n’attendais pas ce film avec impatience depuis la sortie de la première bande-annonce? Depuis la sortie de cette dernière l’an passé, « La Belle et la Bête » était sur les lèvres de tout le monde, les attentes étaient hautes! Et bien, je suis contente de vous rassurer: le film atteint définitivement nos attentes.

Premièrement, commençons par les effets spéciaux. J’ai vu le film en 3D et il était tout simplement magique! Dès l’apparition de la première image jusqu’à la dernière seconde. En effet,  même la transition du très connu logo de Disney au début de l’histoire était pensée au détail prêt. Comme vous le savez, le logo de Disney est principalement le château de Cendrillon (avec d’autres éléments, on s’entend). Cependant, dans ce cas-ci le fameux château a été changé pour celui de la Bête, créant ainsi une magnifique transition entre la compagnie et le début de l’histoire. Parlant du château de la Bête, la quantité de détails dans ce dernier est absolument incroyable! Que ce soit sur les chandeliers, ou la texture des toiles rappelant celles de l’époque, le tout nous enferme de notre plein gré dans ce monde merveilleux pour le temps du
film tant c’est réaliste. De plus, les détails dans les matériaux des habitants du château qui ont été transfomés en objets ajoutent à la sensation de réalité qui nous enveloppe.

Maintenant, parlons des acteurs. J’ai adoré le jeu d’Emma Watson. Même si elle porte à l’écran un personnage connu, elle lui donne cette touche unique qui la distingue de la version. En effet, un des éléments qui donne cette uniqueté est définitevement dans la subtilité de son jeu. Cela est parfaitement visible dans les interactions qu’elle a avec les autres personnages. Par exemple, lorsqu’elle est avec Gaston, il est presque impossible de ne pas avoir un sourire sur les lèvres ou de ne pas rire. C’est presque immanquable, Belle et Gaston vont réagir totalement  à l’opposé l’un de l’autre. C’est ce qui rend les scènes si drôles, leurs différences. Alors
qu’avec la Bête, même si nous rions tout autant, c’est plutôt leur complicité qui en est la raison.  Les deux relations sont autant humoristiques, c’est la subtile différence entre les deux qui donne le réalisme dans le jeu d’Emma.

Un de mes personnages préféré dans le film est définitevement Lefou. Josh Gad, connu pour son rôle d’Olaf dans La reine des Neiges et pour les voix de Bailey,Buddy, Tino, etc. dans Mes
vies de Chiens, joue le personnage à la perfection. Il est impossible de ne pas apprécier Lefou. Un des aspects que j’ai le plus apprécié chez LeFou est le fait que l’on peut voir toutes les facettes du personnage. En effet, presqu’à chaque fois que Gaston dit ou fait quelque chose ou encore demande à LeFou de faire quelque chose pour lui, on peut voir dans les yeux ou les gestes du personnage le questionnement, le doute qui surgit en lui.  Cela ne fait qu’ajouter au réalisme de son personnage. Comme moi, vous avez probablement compati avec LeFou pour la façon dont Gaston le traite. Parlant de sa relation avec Gaston, leurs interactions amènent toujours un sourire sur nos lèvres, surtout pour les sous-entendus derrière les dialogues.

Avant de vous laisser avec la bande-annonce, je me dois de parler des chansons! Il est presque impossible de ne pas au moins faire du « lip sync » sur les chansons. Cependant, ne soyez pas
surpris si dans les chansons « Gaston » et « La Belle et la Bête » il y a des paroles que vous ne reconnaissez pas. C’est tout à fait normal. Dans la version animée, certaines paroles n’avaient pas fait les chansons finales, elles l’ont faites cette fois-ci.

Bon finalement la grande question: Est-ce que je recommende le film? À 100%!!!! ALLEZ LE VOIR, VOUS N’ALLEZ PAS LE REGRETTER!!!!

Synopsis (CINOCHE): Belle est une jeune femme intelligente et instruite que tous les gens de son village trouvent étrange. Quand le père de Belle est capturé par une bête féroce, l’intrépide jeune femme n’hésite pas une seconde et part à sa rescousse. Sur place, elle passe un accord avec son bourreau : elle sera sa prisonnière si son père est libéré. En côtoyant la bête au quotidien, Belle lui découvre un côté bon et attentionné qui la séduit. Ce que la jeune femme ignore c’est que la bête est un prince à qui on a jeté un mauvais sort et que l’amour pourrait lui ramener sa forme humaine. Mais, saura-t-elle l’aimer avant que fane la rose?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *