A Dog’s Purpose – Mes vies de chien

FRANÇAIS PLUS BAS 🙂

I don’t think this movie needs presentation. We all heard of the new jewel Lasse Hallström (Hatchi: A dog’s tale, Dear John) has brought to our theaters this last friday. I am, of course, talking about A Dog’ Purpose. This beautiful movie tells the story of a dog who tries to find his purpose through the many lives he lived.

This movie is pretty well done. One of the main thing I loved about it is definitely the perspective it presents of the relationship that we have with animals. Of course, it is the vision of the dog like in many movies, but the difference is that you can actually hear the dogs thoughts through a narrator. And doing it this way was just brilliant! Cinema is of course about the visual, making people share emotions with the characters of the story through image, but hearing the innocence of the dog and his comments about a situation brings a whole new level of emotional roller-coaster in the game. Seriously, I am never passed from crying of sadness to crying of joy and laughing so easily in a movie.

This may be also caused by the reality of the situations that can happen when we have an animal. Many times in the movie, you can see the dog doing something, reacting to what his owner just said and you can see actually your dog doing it like tilting its head when you ask them a question or coming to you when you are sad and not listening to anything you are saying because they know you need company and this is why you immediately connect with the fictional life of the characters, this is why you forget you are in a movie theater and just live this dog’s lives with him, discovering them step by step. The movie actually makes us see the different purposes of a dog depending of the owner he is in and makes us us understand that they are definitely more to us than just pets.

Now let’s talk about the dogs and the actors. Their relationship has been so well transferred to the big screen. Many times during the movie you can see the actors genuinely reacting to the dogs behavior. It can be as small as a change in the way they look at the animal and this no matter if it is a child, a teenager or an adult! And the best part is that you can see this same thing happening inside of the eyes of the dogs which literally makes your heart melt every time! Also the fact that the shots are not really complex and there’s not so many cuts during the actions makes you appreciate even more the different perspective the dog has on each situation depending of the owner he has and makes you dive into this beautiful animal world.

Now, it’s trailer time, but just a little thing before: go and see it with your family, you’ll enjoy it if you are an animal lover. Just make sure to bring some tissues with you, because I am not kidding, you will cry of joy and sadness at the same time (and you will appreciate it 😉 ).

Ps: If you have seen the movie, I don’t know if it was the same for you, but it was the first time I went to see a movie where at the appearance of the credits, the kids in the theater were laughing and cheering while the adults were crying from the beautiful and touching ending. Was is the same for you?

Je ne crois pas que ce film ait besoin de présentation. Tout le monde connaît le dernier petit bijou de Lasse Hallström (Hatchi: A dog’s tale, Dear John) qui est sorti vendredi dernier. Je parle de Mes vies de chien qui raconte la belle histoire d’un chien qui essaie de trouver sa raison de vivre à travers ses différentes vies.

Tout d’abord, ce film est très bien fait… Une des choses que j’ai adoré est la perspective représentant la relation que chacun d’entre nous a avec nos animaux. Ok… Ok… C’est la vision du chien – comme dans plusieurs films – mais la grande différence est que vous pouvez vraiment connaître les pensées du chien à travers le narrateur; et cette façon de faire est géniale! Le cinéma est, c’est vrai, surtout axé sur le visuel: voir des personnages nous livrer leurs émotions et leur histoire à travers les images. Mais d’entendre l’innoncence de ce chien à travers ses commentaires nous amène dans un autre univers émotionnel. Sérieusement, je n’ai jamais autant pleuré à la fois de joie et de peine en l’espace d’un film!

Ceci est probablement dû au réalisme des situations présentées. Plusieurs fois dans le film, on peut voir le chien faire quelque chose ou réagir à ce que son maître dit et on se rappelle que notre propre chien va parfois pencher la tête quand on lui pose une question ou venir nous voir quand on est triste simplement parce qu’il sait que nous avons besoin de compagnie; et cela est exactement pourquoi on s’accorche si facilement à la vie de ces
personnages; on oublie que nous sommes dans une salle de cinéma et on vit la vie de ce chien avec lui, la découvrant pas à pas. Le film nous présente vraiment bien les différentes facettes de la vie d’un chien selon le propriétaire et nous fait réaliser à quel point ils sont plus que juste des animaux.

Parlons des chiens et des acteurs! Tout d’abord, leur relation a tellement bien été transmises à l’écran! Plusieurs fois dans le film on voit les acteurs réagir au chien et on peut sentir que cette réaction est vraiment pure et réelle. Cela peut être dans la façon qu’un acteur regarde l’animal – peu importe que cela soit un adulte, adolescent ou enfant! Et la meilleur partie est que l’on peut voir la même chose dans les yeux du chien (qui vont souvent vous faire dire « ahhh »). Aussi, comme la plupart des plans ne sont pas vraiment complexes et qu’il n’y a pas beaucoup de coupures dans l’action, cela nous permet encore plus d’apprécier les différentes perspectives du chien dans chaque situation selon le propriétaire qu’il a et vous emporte encore plus dans l’univers animal.

C’est maintenant le temps de vous montrer la bande-annonce… Mais une dernière chose : allez le voir en famille, vous allez l’adorer (surtout si vous aimez les animaux). Simplement vous apporter des mouchoirs – je ne blague pas, vous allez pleurer de joie et tristesse (et vous allez adorer 😉 ).

P.S. Si vous avez vu le film, je veux savoir si c’était la même chose pour vous : c’était la première fois qu je voyais un film où au début du générique on pouvait voir les enfants dans la salle rire et applaudir tandis que les parents pleuraient à cause de la fin maginifique. Comment était-ce pour vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *